Les étudiants ont de plus en plus de mal à se loger à Rennes : quelles sont les solutions ?

étudiante qui emménage

Trouver un logement étudiant n’est plus chose aisée aujourd’hui. L’offre est inférieure à la demande et les prix ne cessent de grimper. Il existe néanmoins des solutions qui vous permettront de trouver votre idéal. Mais, vous devez vous armer de courage et faire quelques concessions. Lesdites solutions sont présentées ici. Lisez plutôt ! 

Pourquoi est-il si difficile pour les étudiants de se loger à Rennes aujourd’hui ?

Réussir à trouver un logement étudiant à Rennes aujourd’hui peut s’avérer être un parcours de combattant pour les étudiants qui désirent poursuivre leurs études dans cette magnifique ville de la France. Nombre d’étudiants ne parviennent pas à trouver un véritable logement avant la rentrée. La toute première cause de ces difficultés rencontrées aujourd’hui est que le nombre d’étudiants ne cesse d’augmenter au fil des ans, alors que l’offre ne suit guère. 

Lire également : Pourquoi opter pour un contrat de colocation à Rennes ?

Par exemple, 2,7 millions d’étudiants ont validé leurs inscriptions en 2018 alors que le Crous n’avait que 175 000 logements disponibles pour les accueillir. À Rennes aujourd’hui, un habitant sur 5 est étudiant. La demande est cruellement supérieure à l’offre, et le Crous ne peut le plus satisfaire le plus grand nombre. Les propriétaires étant au courant de cette information ne cessent d’augmenter le prix des loyers, au point où il est devenu un véritable casse-tête à l’étudiant modeste de trouver un logement décent. 

Ceux qui réussissent à en trouver ne vivent pas tous dans les meilleures conditions qu’on puisse imaginer. Par exemple, dans cette ville française, les bailleurs vont jusqu’à diviser leur salon en deux chambres tout en maintenant le prix du loyer au même niveau. Cela leur permet de faire bien évidemment plus de profit. 

A voir aussi : Achat immobilier en Ille-et-Vilaine : Pensez diagnostics immobiliers !

Il faut dire que les récentes crises n’arrangent pas véritablement les choses. Dans ces conditions, il est encore plus difficile à la majorité des étudiants rennais de se loger dans cette ville pour poursuivre leurs études. Doivent-ils louer à des centaines de kilomètres dans la ville où se trouve leur université ? Pourront-ils payer ses frais de déplacement chaque jour quand on sait que presque tout a pris du prix ? Quelles sont les solutions qui pourront leur permettre d’étudier et de trouver un bon logement à Rennes aujourd’hui sans se ruiner ? 

Savoir anticiper 

Vous avez votre Baccalauréat. Vous êtes un étudiant désormais. Si vous voulez que tout se passe bien l’année prochaine, vous devez tout préparer dans les vacances. Cela vaut principalement pour ceux qui n’ont encore aucune idée de là où ils résideront. Il faut savoir que vous pouvez bien intégrer l’un des logements de la CROUS. À cet effet, vous devez très tôt faire votre demande auprès dudit organisme. N’attendez surtout pas le mois de septembre pour faire votre demande. Autrement, soyez sûr qu’il n’y aura pas de place disponible. 

Si vous préférez louer chez un bailleur, commencez aussi vos recherches avant la rentrée. Vous avez plus de chance de trouver un bon logement à un meilleur prix. Il y a tout au moins 5000 logements vacants dans la métropole de Rennes aujourd’hui. Trouvez votre logement dans les vacances et vous n’éprouverez aucune difficulté à vous loger à la prochaine rentrée académique. 

Le logement intergénérationnel et solidaire 

Si vous ne voyez aucun mal à résider avec les personnes âgées, cette solution devrait vous plaire. Ici, un sénior vous proposera d’habiter chez lui gratuitement ou à faible loyer. Tout ce que vous aurez à faire sera de lui rendre quelques services. Mais, vous devrez respecter les règles qu’il aurait établies. Par exemple, il peut interdit les soirées. Cela tombe bien, car vous n’y êtes que pour étudier, n’est-ce pas ?

La colocation 

Si vous n’avez pas pu obtenir une place en cité universitaire, sachez que grâce à la colocation vous pourrez loger à Rennes sans vous ruiner. Avec environ 335 euros, vous pouvez vivre dans un logement décent. Tout va encore dépendre du nombre de colocataires, car les charges sont réparties entre les occupants du logement. Mais, comme mentionné plus haut, vous devez toujours vous y prendre plus tôt. En effet, même si vous trouvez rapidement le logement, trouver le(s) bon(s) colocataire(s) vous prendra plus de temps.  

Les Kolocations A Projets Solidaires (KAPS) à Rennes

Il s’agit d’une toute nouvelle forme de collocation qui a vu le jour en 2010. Elle permet aux jeunes étudiants de moins de trente ans de profiter d’un logement en colocation à moindre coût. En contrepartie, ces derniers devront s’engager gratuitement avec les résidents des quartiers populaires. Ils feront une action de solidarité avec lesdits résidents pour favoriser la vie en communauté. Les intéressés feront leurs services pendant quelques heures par semaines.

L’hébergement à la ferme

Il s’agit là d’une solution d’hébergement atypique. Ici, vous logerez dans un studio dans une ferme. Si vous ne trouvez aucun inconvénient à résider dans une exploitation agricole, alors cette solution est faite pour vous. Dans ces fermes, vous habiterez dans des appartements qui sont tout au moins à 20 % moins chers que ces logements que vous verrez dans les villes voisines. Il faut noter que vous les louerez meublés et équipés. Pour en trouver un, vous devez vous rapprocher de Campus Vert. 

Be the first to comment on "Les étudiants ont de plus en plus de mal à se loger à Rennes : quelles sont les solutions ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*