Géolocalisation et Cloud Computing : faut-il en avoir peur ?

géolocalisation cloud

Lorsqu’une entreprise utilise un service de géolocalisation de véhicules, les données enregistrées n’échappent pas au fameux Cloud, déjà bien connu des usagers de Smartphones et autres tablettes. Le cloud computing, ou informatique dans le nuage comme on peut le lire sur le site de la CNIL, est une forme d’externalisation dans laquelle le client dispose d’un service en ligne dont la gestion est effectuée par un tiers. Si la simplicité de la méthode est séduisante, l’opacité qui entoure la localisation des données reste un problème pour de nombreux usagers.

Les avantages de la géolocalisation

geoloc-cloudPour les entreprises disposant d’une flotte de véhicules, la géolocalisation est devenue indispensable. Grâce au système, elles peuvent désormais faire de réelles économies et améliorer les conditions de travail de leurs salariés en optimisant en permanence les itinéraires.

On estime que le simple fait de rechercher les meilleurs trajets et de pouvoir intervenir rapidement sur chaque véhicule en cas de problème permet à l’entreprise de réaliser plus de 12% de réduction de frais de carburant.

A cet avantage, principal atout du service, s’ajoute une amélioration de la relation-client grâce à la réduction des délais de livraisons, à la diminution des retards, sans compter que la société gagne en efficacité interne et en réactivité. Une fois que chacun à trouvé la solution de géolocalisation qui lui convient, en utilisant le service de devis de Companeo par exemple, les retombées positives sont immédiates.

Où s’en vont les données ?

Ce qui inquiète encore les usagers reste l’utilisation de leurs données, stockées dans le Cloud, dont les conditions demeurent opaques pour la majorité d’entre eux. Si beaucoup ignorent tout simplement où les données se trouvent, c’est la sécurité qui intéresse avant tout. Aujourd’hui, les opérateurs estiment que les craintes sont plus psychologiques que techniques.

Pourtant dans le monde, les niveaux de sécurité des Datacenters diffèrent suffisamment pour instaurer le doute. En Europe, on estime que le niveau de sécurité est très élevé et le cadre efficace. La raison est que les pays européens partagent des règles communes de sécurité et de confidentialité. Si la Russie est en progrès et les Etats-Unis présentent des risques limités, la Chine et ses garanties inexistantes ou qui ne sont pas compatibles avec les exigences des autorités européennes accentue ce climat de doute.

On peut d’ailleurs trouver plus d’informations sur les données et la géolocalisation en consultant cet article qui revient sur ses fameuses contraintes réglementaires quant à l’exportation des données.

En résumé, les entreprises doivent considérer la localisation des données envoyées dans le Cloud avec beaucoup d’attention, celle-ci pouvant être selon les pays utilisée par des autorités gouvernementales, et sujettes à différentes contraintes réglementaires.

Be the first to comment on "Géolocalisation et Cloud Computing : faut-il en avoir peur ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


%d blogueurs aiment cette page :