L’histoire de l’imprimerie Oberthur à Rennes, patrimoine industriel rennais

imprimerie oberthur a rennes

Au nombre des plus grandes et plus vieilles imprimeries que compte la France, figure l’imprimerie Oberthur. Depuis ses quartiers à Rennes, celle-ci continue encore de livrer ses produits à une multitude d’entreprises. Découvrez l’extraordinaire histoire de cette entreprise dans cet article.

L’année 1852, les débuts de l’imprimerie Oberthur

C’est en 1852 que François-Charles Oberthür devient l’unique propriétaire de la typographie rennaise qui, depuis lors, porte son nom. A l’époque, les commandes d’imprimés administratifs et commerciaux étaient importantes. Même si aujourd’hui, l’entreprise devenue Editions Oberthur propose une large gamme de papeterie, d’écriture et de maroquinerie, au départ, c’est-à-dire en 1854, elle produisait essentiellement du calendrier postal.

A découvrir également : Comment soulever un avion ?

almanach des postes 1890 avec illustration
Exemplaire de l’almanach des postes et des télégraphes 1890 avec illustration, clé de la réussite de l’imprimeur François-Charles Oberthür

Cela a énormément aidé l’imprimerie Oberthur qui va connaître un nouvel essor avec la création et la production de « l’almanach postal ». Pour rendre son œuvre unique, F.-C. Oberthür agrémente le calendrier des postes de dessins sur le recto où se trouvent les 12 mois de l’année.

A lire également : La maintenance industrielle en Bretagne : que faut-il savoir ?

reproduction d’une gravure représentant l’usine Oberthur – 1899

Cette idée ingénieuse de personnalisation va immédiatement séduire l’administration des postes qui ne tardera pas d’ailleurs à en prendre le monopole sur Paris à partir de 1855 et par la même occasion à imposer le contrôle du contenu en Province.

A partir de 1859, l’imprimerie Oberthur se verra confier la fabrication de « l’almanach des Postes et des Télégraphes » de 32 départements avant d’obtenir l’année suivante le monopole sur l’ensemble du pays.

L’année 1870 marque la diversification des services de l’imprimerie Oberthur

L’année 1870 marque la fin du monopole détenu jusque-là par l’imprimerie Oberthur sur le marché français du calendrier postal. Mais contrairement à ce à quoi certains s’attendaient, c’est-à-dire assister au déclin de l’imprimerie Oberthur, la firme est restée leader sur le marché. Même l’arrivée de nombreux concurrents n’a pas changé la donne.

imprimeries Oberthür a Rennes vue du ciel
imprimeries Oberthür a Rennes vue du ciel en 1962 – Photographe : Heurtier

Faisant de cette situation de non-monopole un atout, l’imprimerie Oberthur va se diversifier en produisant des manuels scolaires, des agendas ainsi que l’annuaire téléphonique. A son apogée, l’entreprise comptait près de 1 300 salariés sur son seul site rennais.

fabrication et expédition des almanachs des postes a Oberthur
fabrication et expédition des almanachs des postes

Jusqu’en 1960, l’établissement était dirigé par les membres de la famille Oberthur. Malheureusement, comme toutes les sociétés au monde, la firme a dû faire face à de sérieux problèmes financiers. Des difficultés qui ont amené le conseil d’administration à mettre en liquidation l’entreprise en 1983.

L’année 1984, la renaissance de l’imprimerie Oberthur

Liquidée par ses anciens dirigeants, la typographie renaît en 1984 à travers trois sociétés : imprimerie Oberthur, Oberthur fiduciaire et les Editions Oberthur. La nouvelle structure se relance avec 60 salariés et s’installe dans des locaux neufs à Cesson-Sévigné, près de Rennes.

Elle reprend ses activités historiques que sont l’almanach du facteur, les bottins ou encore les calendriers publicitaires. Toujours nourris par l’envie de faire grandir l’imprimerie, les dirigeants finissent par nommer en 1996 en la personne de Christophe Rault, le nouveau Directeur Marketing et Commercial. Sa mission, c’est réussir la diversification de l’entreprise et ainsi arriver au bout de ce chemin entamé 126 ans plus tôt.

A partir de 2000 : la diversification totale de l’imprimerie Oberthur

Pour diversifier son offre et son réseau de distribution, l’imprimerie a lancé l’opération « rentrée des classes » avec les hypermarchés en 2000. Deux ans plus tard, elle procéda au développement de nombreuses collections : stylos, carnets, classeurs et autres.

Le succès de cette stratégie est immédiat. Christophe Rault sera dans la foulée nommé à la tête de l’entreprise. Surfant sur la vague de la diversification et enchaînant les résultats positifs, l’imprimerie Oberthur est devenue en 2015 leader de la rentrée des classes en produits de marque (N’hésitez pas à cliquer afin de retrouver les informations complètes et actualisées de l’entreprise Oberthur). Aujourd’hui, la firme, numéro 1 sur le marché de l’almanach du facteur, emploie 120 personnes et enregistre un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros. Et loin de s’arrêter là, l’entreprise promet de continuer à innover et à surprendre ses clients. Lentement mais sûrement, l’imprimerie Oberthur s’impose comme un véritable gage de qualité.

Be the first to comment on "L’histoire de l’imprimerie Oberthur à Rennes, patrimoine industriel rennais"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*