Les prix des cartes grises ont-ils augmentés en 2019 ?

rue de saint-malo à Rennes

Le prix d’une carte grise varie en fonction de différents éléments, notamment le cheval fiscal et la taxe régionale. En 2018, le prix du cheval fiscal a augmenté dans certaines régions, enregistrant une hausse de plus de 6 %. Cela a eu un impact indéniable sur le prix de l’immatriculation des voitures en 2018, qui était d’environ 40 € selon les régions, s’il était d’environ 38 € en 2017. Comme nous sommes maintenant en 2019, il est certes que ce prix a encore changé. Voyons les prix des cartes grises en France pour cette année.

Qui décide pour le changement des prix de la carte grise ?

Avez-vous besoin d’obtenir une nouvelle carte grise pour votre véhicule ? Ou devez-vous changer d’adresse ? Veuillez noter que les frais sont déterminés annuellement par les conseils régionaux lorsqu’ils approuvent les budgets opérationnels des régions. Ils sont également indépendants quant au choix de dispenser ou non les voitures propres de la taxe d’immatriculation. Comme vous en avez besoin pour pouvoir circuler librement sur les routes publiques, il est donc important que vous en connaissiez le prix afin de pouvoir préparer votre budget pour une carte gris en ligne.

Une augmentation de 29,41% en Bretagne

Pour 2019, la taxe d’immatriculation moyenne en France est supérieure à 42 € par cheval fiscal, mais cette différence est significative entre certaines régions. Pour la Bretagne et Rennes, ce taux de cheval fiscal est de 51 €. Cela signifie que le taux a encore augmenté cette année. La hausse dans cette région est d’environs 29,41 % depuis une dizaine d’années, d’où d’une montant équivalent à 15 €. Toutefois, dans certains cas, comme un changement d’adresse ou la perte de la carte grise, les processus sont gratuits. Mais dans toutes les situations, il est toujours judicieux de vous renseigner à l’avance.

Annonce d’une nouvelle taxe de 3 € sur la carte grise en 2019

Il se trouve aussi que le gouvernement français va bientôt imposer une nouvelle taxe de 3 € sur le certificat d’immatriculation de la voiture. Il a été expliqué que cela financera en partie le raffermissement des mesures de lutte contre la pollution. Il s’agit d’une exigence de l’Union européenne à l’égard des États membres suite au scandale du Diesel Gate. En tout cas, ce projet de loi, baptisé Loi d’orientation sur la mobilité (LOM), sera débattu au Parlement au printemps 2019. La suite reste donc à savoir.

Le montant du Malus 2019

Il y a quelques années, le gouvernement a ajouté des mesures fiscales, le bonus/malus. C’est dans le but d’encourager les français à acheter des voitures écologiques. Ainsi, les véhicules émetteurs de pollution doivent payer le taxe malus en plus de la taxe régionale sur le certificat d’immatriculation du véhicule. Et pour cette année 2019, le barème bonus-malus automobile a changé. Le Conseil des ministres a préconisé un allègement du seuil de sanction de 120 à 117 grammes de CO2 par kilomètre. Mais cette prédictibilité a un grand impact pour les fabricants et les distributeurs automobiles, ainsi que pour le pouvoir d’achat des Français, car la chute amplifie le coût du malus à chaque grammage.

Be the first to comment on "Les prix des cartes grises ont-ils augmentés en 2019 ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


%d blogueurs aiment cette page :