Immobilier à Rennes : la seconde ligne de métro va-t-elle encore booster le marché ?

rennes vue de le tour des horizons


Ces dernières années, le marché immobilier rennais s’est beaucoup développé. En effet, depuis 2019, l’affluence des investisseurs dans cette ville de France est sans cesse croissante. Et pour cause, ses formidables opportunités en matière d’investissement immobilier qui sont surtout dues à l’ouverture prochaine de la seconde ligne de métro. Vous souhaitez investir dans l’immobilier à Rennes ? Voici l’essentiel de ce que vous devez savoir avant d’acquérir votre premier logement dans la région.

Le centre de Rennes, une zone d’investissement immobilier par excellence


S’il y a bien un endroit où la demande immobilière est en tout temps élevée à Rennes, c’est bien dans son hypercentre historique. En effet, c’est le lieu qui draine le plus d’investisseurs dans la région rennaise. Les biens immobiliers s’y vendent comme des petits pains et ceci, sans même que les agences immobilières aient besoin de faire de la publicité. Il y a toujours des acheteurs potentiels inscrits sur la liste d’attente et qui attendent d’être satisfaits par les agences.

Mais même si l’on est tenté de croire qu’avec la forte demande les biens immobiliers pourraient y être vendus à des prix onéreux, il n’en est pas ainsi. En effet, dans leur ensemble, les logements sont cédés à des prix abordables aux investisseurs, bien entendu si l’on considère le fait qu’ils se trouvent dans une zone B1.

Pour faire un excellent investissement immobilier dans le centre de Rennes, il faut viser en particulier les habitations qui disposent d’un parking. Voilà une chose que de nombreux investisseurs ont bien comprise, convoitant dès lors des biens dans le centre-ville et les abords des jardins du Thabor. De tels biens se vendent au moins 50 000 euros de plus que les autres logements du même standing tellement le stationnement est difficile dans le centre historique.

Cela dit, une nouvelle clientèle anime le marché immobilier depuis peu. Il s’agit des retraités. Cette catégorie d’acheteurs recherche principalement des appartements de trois et quatre pièces de 80 à 100 m². Des biens qui coûtent généralement entre 5 000 et 6 000 € le m² en fonction de l’état, de l’étage, de l’exposition et des immeubles (ancien ou neuf) qui les hébergent.

Parallèlement, la demande locative progresse avec la ruée de nouveaux arrivants. Ceux-ci sont à la recherche d’appartements familiaux dans le centre. La location de ces grands appartements produit généralement un rendement d’environ 2 % au-dessous du rendement moyen. Désormais, trouver un bien à Rennes, qui plus est dans le centre, relève du défi !

A lire également : Une crise du logement à Rennes ?

Quel intérêt pour les investisseurs du secteur immobilier à acheter à proximité de la seconde ligne de métro ?

L’ouverture prochaine de la seconde ligne de métro à Rennes offre des possibilités d’investissement immobilier incroyables aux acheteurs dans les quartiers situés aux abords de la gare. En effet, les travaux de construction de ladite ligne ont petit à petit transformé l’architecture et l’aspect de ces arrondissements, leur conférant au passage de formidables atouts en matière de location en raison de leur proximité avec le nouveau réseau de transport ferroviaire qui les relie au centre-ville, aux écoles ainsi qu’aux facultés.

La seconde ligne de métro met en vedette de nombreux quartiers de Rennes

Comme vous l’avez probablement déjà compris, l’engouement pour la ville de Rennes ne se limite plus seulement à son centre-ville. De nombreux quartiers sont désormais rattachés aux points stratégiques de la ville grâce à la nouvelle ligne de métro qui traverse un grand nombre de quartiers à Rennes. Des quartiers comme Cleunay peuvent dès lors profiter de cette nouvelle desserte. Du coup, les appartements de ce quartier, pas toujours très prisé jusqu’à présent, se vendent de mieux en mieux qui plus est à des prix intéressants. Néanmoins, quel que soit le quartier de Rennes où l’on décide de faire son investissement immobilier, il est actuellement très difficile d’y dénicher un bien à moins de 80 000 euros.

A lire en complément : Achat immobilier en Ille-et-Vilaine : Pensez diagnostics immobiliers !

Le projet de l’écoquartier de La Courrouze, un plus pour les quartiers de Rennes

Démarré en 2009, le projet de l’écoquartier de La Courrouze – qui va de pair avec celui de la nouvelle ligne de métro de Rennes – connaît une évolution tout à fait favorable, contribuant ainsi à l’amélioration de l’architecture et de l’aspect des arrondissements de cette ville française. Ce qui, soit dit en passant, impacte positivement le coût des logements dans les parages.

Un appartement de 80 m² acheté par exemple quelques années auparavant à 3000 € du m², peut aujourd’hui espérer atteindre les 4 000 € à 5 000 € du m², selon l’état du bien, l’étage auquel il se trouve et son exposition. Ainsi, les vendeurs d’appartements achetés à Rennes, grâce à des dispositifs de défiscalisation, n’ont aucun mal à couvrir leurs frais d’achat du fait de l’augmentation des prix au point même de réaliser une plus-value.

Le marché immobilier rennais est donc en définitive un marché très animé avec une forte demande aussi bien en maisons avec jardin pour des familles qu’en petites surfaces adaptés aux primo-accédants et aux investisseurs. Quel que soit le logement dans lequel vous souhaitez investir à Rennes, vous y trouverez à coup sûr votre bonheur.

Be the first to comment on "Immobilier à Rennes : la seconde ligne de métro va-t-elle encore booster le marché ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*