Phobie scolaire à Rennes : un lieu d’accueil pour ados a ouvert ses portes

phobie scolaire

Le 2 septembre dernier s’est déroulée la rentrée scolaire 2019. Pour l’essentiel des jeunes scolarisés, il s’agit d’un moment particulier où se mêlent excitation, joie, appréhension. Pour d’autres en revanche, la rentrée est une douleur. Parmi ces jeunes en souffrance, beaucoup font face tant bien que mal, tandis que quelques-uns finissent par baisser les bras et par refuser de retourner à l’école. C’est pour accompagner ces derniers qu’un lieu d’accueil, le Z-Lab, a ouvert ses portes le 16 septembre dernier, à Rennes.

Ils représentent entre 1% et 5% des 12-19 ans. Pour eux, aller au collège, au lycée est devenu impossible. Ils ont dit stop, après parfois des années de souffrance, et refusent désormais de franchir les grilles de tout établissement scolaire. Si trouver un psychologue à Rennes est possible, il existe désormais une autre solution, un lieu d’accueil, pour être aidé. Z-Lab, c’est son nom, a en effet été inauguré le 16 septembre 2019. Son objectif : rassembler ces jeunes en un même endroit pour qu’ils puissent échanger, se soutenir et progresser ensemble. Cet accompagnement est nécessaire, car la phobie scolaire est méconnue, mal comprise et souvent déconsidérée. Après tout, qui sont ces jeunes qui ont fait le choix de ne plus être scolarisés quand ailleurs, sur tous les continents, ils sont des millions de leur âge à rêver de scolarité ? Quels sont donc ces caprices de privilégiés ? Pourquoi les parents y cèdent-ils ? Sans doute… Pourtant, si ces jeunes filles et ces jeunes garçons ont décidé de se mettre en marge du système, ce n’est pas de gaieté de cœur. C’est parce qu’ils y ont été contraints.

Fuir le harcèlement ou la compétition

Selon une récente étude, 70% d’entre eux ont été victimes de harcèlement, moral ou physique, de la part de leurs « camarades ». D’autres ne sont pas et n’ont jamais été adaptés à la scolarité telle qu’elle existe en France, faite certes d’apprentissage, mais aussi de contrôle permanent, d’évaluation, de notation. En un mot de compétition. Plutôt que de participer à ce processus de sélection, ils ont préféré faire un pas de côté et apprendre chez eux. Beaucoup en effet n’ont pas abandonné l’école par mépris du savoir et de l’enseignement. Ils vouaient juste apprendre autrement. Alors ils le font chez eux, via les cours dispensés par les CNED, le Centre national de l’Enseignement à Distance. Une option qui est loin d’être une solution de facilité, car les cours dispensés sont exigeants, difficiles, surtout lorsque l’on est seul pour les suivre.

À Rennes, quelques-uns de ces jeunes viennent à leur tour de faire leur rentrée, mais dans le cadre du Z-Lab. Au programme : des cours bien sûr, mais aussi de l’art-thérapie, des ateliers de méditation, du sport et des sorties culturelles. Il s’agit de les reconstruire, de leur redonner confiance en eux. Pour qu’un jour peut-être ils trouvent leur place et décident de retourner à l’école. La resocialisation de ces jeunes est en effet l’objectif final de ce nouveau lieu d’accueil.

Page facebook de l’association : Z-Lab

Be the first to comment on "Phobie scolaire à Rennes : un lieu d’accueil pour ados a ouvert ses portes"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


%d blogueurs aiment cette page :